top of page
  • Photo du rédacteurMyriam Perrozet

Les grandes différences entre le cerveau de l'enfant et le cerveau de l'adulte

Dernière mise à jour : 31 juil. 2023



cortex préfrontal

Le cortex préfrontal, (orbito frontal, cortex cingulaire antérieur, cortex ventro-médian), et temporal de l'enfant sont immatures. Ils finissent leur développement entre 17 et 25 ans.

> Petit, l'enfant ne peut pas maitriser ses émotions comme un adulte car les circuits neuronaux ne sont pas tout à fait en place et pas reliés au système limbique (entre autres). Il ne peut également pas prendre de décisions rationnelle comme le ferait un adulte car l'ensemble de son système nerveux est en construction.




gaine de myeline

La myélinisation des neurones va s'opérer une fois les connexions neuronales en place (myéline = gaine située sur l'axone des neurones permettant la bonne circulation des informations entre neurones).


La gaine de myéline permet la transmission de l'influx nerveux de un mètre par seconde au début du développement de l'enfant, à 100 mètres par seconde à l'adolescence. Selon Catherine Gueguen dans son livre "pour une enfance heureuse" la myélinisation "démarre par le cortex sensori-moteur pour se terminer (...) par l'aire orbito-frontale".




systeme neuro vegetatif

Le système neuro-végétatif de l'enfant fonctionne principalement en mode " orthosympathique" avant 2 ans (le mode parasympathique va se mettre en place en même temps que l'intégration des réflexes archaïques).


Le système neurovégétatif, également appelé système nerveux autonome (SNA), est une composante importante du système nerveux qui contrôle les fonctions involontaires et automatiques du corps. Il régule de nombreux processus internes essentiels pour maintenir l'homéostasie, c'est-à-dire l'équilibre interne du corps. Le système neurovégétatif est divisé en deux parties principales : le système nerveux orthosympathique et le système nerveux parasympathique.

Si nous avons besoin "d'agir", si nous sommes dans une situation stressante, alors le système orthosympathique (comparable à une pédale d'accélérateur) se mettra en place et ceci entrainera : une augmentation de la fréquence cardiaque, l'activation des glandes surrénales, la dilatation des pupilles, l'arrêt de la digestion....


Si nous sommes au repos, le système parasympathique (pédale de frein) s'activera et ceci provoquera : un ralentissement de l'activité du corps, la reprise de la digestion, le relâchement des muscles, le ralentissement de la respiration...


Amygdale cérébrale

Tous les systèmes visant à protéger l'enfant des dangers sont très "performants".


L'amygdale cérébrale par exemple, est mature dès la naissance.

Elle joue un rôle essentiel dans le traitement des émotions et la régulation des réponses émotionnelles dans le cerveau. C'est une structure en forme d'amande située dans le lobe temporal du cerveau, de part et d'autre du cerveau.

Elle déclenche les hormones de stress et stocke tous les souvenirs de l'enfant de manière inconsciente.



Cerveau Triunique (Dr Mac Lean)

Le tronc cérébral et le système limbique (émotions/apprentissages) sont dominants les toutes premières années.


Le tronc cérébral assure la liaison entre les fonctions corticales supérieures et la moelle épinière reliée au système nerveux périphérique. C'est une partie du cerveau qui assure de manière inconsciente toutes les fonctions vitales du corps (respiration, la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la digestion, le sommeil, le contrôle des mouvements, l'attention, la vigilance...)


Le système limbique assure les fonctions émotionnelles, d'apprentissage, de mémoire... en travaillant de concert avec d'autres parties de l'encéphale.




L'hippocampe (qui reçoit des informations en provenance de la vue, de l'ouïe, et de la dimension sensorielle) est immature à la naissance. Située dans la lobe temporal du cerveau elle soutient les apprentissages, la mémoire émotionnelle consciente, épisodique, spatiale, et la mémoire à long terme.


Elle est très sensible au stress.




Les hémisphères sont en voie de développement pour aller jusqu'à leur controlatéralité (c'est à dire que le côté gauche fonctionne avec le côté droit et inversement) :

L'hémisphère droit (émotions, interactions sociales, apprentissages...) se développe très rapidement les 18 premiers mois en même temps que le développement des réflexes archaïques. L'hémisphère gauche (logique, analyse, logique, rigueur..) se développe ensuite lorsque le langage arrive. Les deux travaillent ensuite de concert pour associer les mots aux images, sensations etc... grâce au corps calleux



Le Corps Calleux

Le corps calleux situé entre les deux hémisphères cérébraux est composé de fibres nerveuses appelé "axones". Il a un rôle fondamental dans les apprentissages, et l'intelligence sociale. Cette partie du cerveau est en voie de développement chez l'enfant et l'intégration des réflexes archaïques participe à sa maturation.

Avant cela les hémisphères fonctionnent de manière indépendante ce qui peut provoquer des sautes d'humeur chez l'enfant.



Le cerveau de l'enfant est très sensible au stress. Il n'a pas effectivement les moyens physiologiques de réguler les peurs et le stress du fait de l'immaturité de son cerveau. S'il est soumis à un environnement anxiogène, ceci peut avoir des conséquences sur différentes parties de l'encéphale et détruire des neurones au niveau du cortex préfrontal, de l'hippocampe, du corps calleux, et du cervelet. Ceci peut également altérer la gaine de myéline, réduire les télomères (extrémités des chromosomes) et empêcher la sécrétion de BDNF (facteur de croissance neuronale).



Vous avez aimé cet article ? Likez le ! :)


Vous voulez en savoir plus sur le cerveau de l'enfant ? Retrouvez ici la formation en ligne :







inspiré de source : Catherine Gueguen "Pour une enfance heureuse"


199 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page